Ferme de Burk Sandler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ferme de Burk Sandler

Message  Ironmask le Ven 5 Juin - 23:36

La Désolation. Plus rien ne pousse, le sable envahis jusqu'au moindre recoins de terre arable. Le fermiers explique çà au sergent Meeks comme il peut, on ressent qu'il aimerais qu'on lui dise qu'on se passera de ses légumes.

"Non, c'est non Sandler."

L'homme au masque métallique était assis sur le siège passager de son interceptor, la portière grande ouverte et les pieds à plat sur le sol rocailleux. La caravane du Burk était vraiment miteuse, sa femme et son chien aussi.

"Mais cette année çà pousse encore moins que l'année dernière, et je peux plus vous donner autant, Cass va avoir un bébé!"

Sans dire un mot Ironmask faisait tourner sa lourde tête en craquant son cou.

Que répondre à çà?

Il se levait pour approcher de Sandler et sa moustache improbable. Celui ci frémissait à l'approche du chef des policiers, et il avait de bonnes raisons à cela. Sous son commandement jamais les MFP n'avaient été si durs avec les populations qu'ils protégeaient. La "Contribution pour la sécurité" était devenue une taxe quasi-mafieuse, un impôt qu'il fallait payer pour toujours bénéficier de la protection des flics de la route. L'homme masqué s’arrêtât à dix centimètres du visage de Burk Sandler. Lorsqu'il passa brusquement ses mains derrière le dos le fermier ne put refréner un mouvement de recul, de peur qu'un coup de poing ne soit déjà parti.

"Ce n'est pas par plaisir qu'on fais çà Burk. Tu es à des heures de route de la station, te protéger nous coûte cher en Gazoline."

"Je comprend bien mais là je peux plus rien donner! Je dois manger regardez moi, regardez ma femme!"

"On mange peu au poste, tu t'imagine qu'on se gave pendant que vous êtes les seuls à travailler? C'est limpide Sandler, où tu donne la nourriture prévue ce mois ci où on peux plus assurer ta sécurité. On dois se nourrir le minimum pour pas tomber pare-terre d'épuisement au premier affrontement avec les gangs, moins de nourriture c'est moins de flics et sans flics toi et ta femme vous ne verrez peut être pas naître d'enfant."

Le fermier sentait son sang bouillir, il s'approchait du flic à la limite de lui coller le nez sur son masque.

"JE-PEUX-PAS! Non mais il faut vous le dire dans quelle langue?"

Je sais bien que ce pauvre type peux pas me donner ses putains de courgettes, il crève la dalle et il veux donner une chance à  sa femme d'avoir un gosse qui survive.  Mais je peux pas non plus protéger ceux qui habitent à pétaouchnock les berzingue, pas au détriment de dizaines d'autres qui eux s’acquittent de l'effort collectif pour leur protection.  Je vais lui donner une autre solution que payer ou crever. Pour ne pas avoir à me dire que c'est de ma faute si un jour prochain les pillards font un barbecue avec sa caravane pour y griller des brochettes de son berger allemand.

Le policier articula très lentement pour donner du poids aux mots filtrants à travers son masque chauffé par le soleil.

"Burk. Viens t'installer prés de la station, on replantera ce qu'on peut là bas"

Le fermier reculait pour s'adosser à une barrière en bois brinquebalante. Il fixa intensément le sol puis regarda enfin Ironmask.

"Rien ne pousse là bas. Mes légumes crèveraient, et nous avec. Les pillards ne vienne jamais ici."

Peut être parce qu'ils savent qu'on patrouille. Je ne te donne plus très longtemps avant qu'ils remarquent notre disparition. Tant pi pour toi, tu as eu ta chance.

Le policier faisait demi tour silencieusement pour retourner dans la voiture ou montait le sergent Meeks. Une fois au volant il lâchait par la fenêtre ouverte.

"Si vous changez d'avis vous savez où nous trouver."

La voiture quittait l'enceinte de bois de la ferme pour gagner la route bitumée. Ce n'était pas le premier qui était dans ce cas. Trop loin pour être protégé sans que cela ne leur coûte trop cher, n'ayant plus de quoi leur donner de quoi compenser leurs patrouilles lointaines. Aucun flic de la route n'était fier de devoir laisser des citoyens à eux même, le monde s'était barré en couilles il y a longtemps,  maintenant c'était eux.
avatar
Ironmask
Admin

Messages : 73
Date d'inscription : 18/05/2015

Feuille de personnage
Equipement: Smith et Wesson cal 44.Magnum

Voir le profil de l'utilisateur http://madmaxworld.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum