La nouvelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La nouvelle

Message  Ironmask le Lun 8 Juin - 0:06

La pièce principale qui servait de bureau aux flics était silencieuse. Seul trois agents étaient présents à la station où on aurait pu entendre les mouches voler. Il fallait dire que quand Ironmask était présent l’atmosphère se faisait beaucoup plus lourde. Il apportait avec lui une aura de gravité à la plus négligeable des affaires, ainsi bavardages et blagues  devenaient soudainement inappropriés.

Il   était assis sur sa chaise dactylo, les bottes de cuir posées sur son bureau parfaitement rangé.Les mains jointes il attendait on ne sait quoi, son masque n'aidant personne à savoir ce que "Cameron" comme certain l'appelaient encore, faisait. Dormait il? Épiait il ceux qui l'entouraient? Faisait il une crise due à ses médicaments? Jamais on ne se risquait à lui demander, il n'aurait pourtant engueulé personne.
Une moto arrivait, puis Mackintosh accourait dans la pièce en demandant à parler à Ironmask. Ce dernier s'asseyait d'une manière plus appropriée en lui faisant signe d'approcher. Les grandes pales du ventilateur de plafond faisaient jouer des ombres sur son bureau de bois. Sur celui ci étaient posés côte à côte sa grande casquette de police, des crayons, un agenda, une montre en était de fonctionnement au bracelet cassé et des cadres de photo fêlés. Le policier exécutait son gardes-à-vous réglementaire et prenait la parole après y avoir été autorisé.


"Immortan Joe est mort!"

La salle plutôt silencieuse laissa entendre quelques fauteuils qui grinçaient. Tout le monde s'était tourné vers le bureau du chef et Mackintosh, la bouche grande ouverte ou le visage figé.

"C'est une blague?"

"Non, j'ai croisé des habitants des terres autour de la citadelle, il parait que l'aqua cola coule à flot."

"Ils ont réussi à se soulever? Comment on ils fait?"

Les choses les plus invraisemblables arrivent parfois. On pourrait passer cinq cycles à tenter de fomenter une révolte pour faire sombrer un adversaire qu'il suffit parfois d'un concours de circonstances pour le voir crever la gueule ouverte.

"Un putsch d'un de ses seconds"

"De qui?"

Une seconde d'hésitation de Mackintosh avant de prononcer le nom qui fâchait.

"L'Imperator Furiosa"

La nouvelle fit un choc au chef de la police. Sa tête lui tournait, il se calait alors dans son fauteuil en respirant lentement. Il ne sentait plus aucun de ses membres et un voile noir réduisait son champ de vision à un bon dix pour cent de ce qu'il était ordinairement. Le motard des MFP devinait qu'il avait une crise, c'est pourquoi il ne disait absolument rien et détournait le regard en attendant que cela passe.

Cette...vermine innommable a finie par poignarder son maître afin d'assouvir sa soif de pouvoir sans limites. Les restes de Civilisation que nous protégeons encore seront broyé par cette ogresse.

"C'est une...bien triste nouvelle..."

"Patron, on dis qu'elle donne de l'eau aux locaux qu'Immortan gardait sous sa coupe. Faudrait au moins prendre contact avec eux. Je peux m'occuper de çà..."

Ironmask se levait brusquement pour faire le tour de son bureau et s'approcher du porteur de nouvelles.

"T'en f'ras rien. Qu'on me dise pas qu'elle a changée je n'y crois pas un seul instant. Passes ce message aux gars: Furiosa est notre ennemie de la même manière qu'Immortan était notre ennemi. Ce n'est qu'un changement de tête chez des fanatiques."
avatar
Ironmask
Admin

Messages : 73
Date d'inscription : 18/05/2015

Feuille de personnage
Equipement: Smith et Wesson cal 44.Magnum

Voir le profil de l'utilisateur http://madmaxworld.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nouvelle

Message  Ironmask le Lun 8 Juin - 21:36




Trente minutes plus tard...

La porte de la station se refermait derrière Ironmask. Celui ci avait revêtu son grand manteau de cuir et chaussé sa casquette surmontée de l'insigne des MFP. Le cirage de ses Rangers noires s’estomperait durant le long trajet qu'il s’apprêtait à faire mais il en avait cure. Ils étaient à l'aube d'une nouvelle ère, ils devraient être au rendez vous. Des temps déjà troublés le seraient plus encore. Les flics de la route étaient une image pour les populations sous leur protection, et une image çà se soigne.

Il marchait vers sa voiture en passant devant une allée de flics tous de cuir  noirs vêtus. L'uniforme officiel en quelques sorte, on ne savait plus trop comment il l'était devenu mais ils ne pouvaient plus s'en séparer. Tous les flics présents exécutaient leur garde à vous pendant le trajet de leur supérieur dont le grand manteau flottait au vent d'Ouest.

Le sergent Meeks gardait ouverte la portière conducteur de l'Interceptor pour y laisser monter IronMask, mais celui ci s’arrêtait devant avant de se mettre au volant. Il se tournait vers les sept policiers qui s'appétaient à monter dans leurs autos ou enfilaient leurs casques de moto.

" Les amis nous partons pour Bartertown troquer des pièces contre de la Gazoline. Vous savez tous ce qu'il s'est passé. Trois secteurs de la Désolation qui étaient jusqu’à encore quelques jours sous la coupe d'un seul homme sont désormais livrés aux ambitions de seigneurs de guerre.


Nous somme face à un choix. Ou nous restons sur la défensive à protéger ceux que nous pouvons encore aider, ou bien nous prenons les devants et nous équipons pour faire face.


Bien que je sache que certains d'entre vous ont déjà tant donné et préféreraient que nous restions sur nos routes, je dis qu'il faudra pourtant nous enfoncer dans les déserts de la désolation pour découvrir les changements  qui s’opèrent en ce moment même.

Si je sais que vous en êtes tous capables, c'est parce que vous êtes la plus belle bande de salopards qu'il me soit jamais arrivé de croiser dans ma chienne de vie, et je m'y connais en salopards et en chiens."


Rire de l'assistance.

On va montrer à ceux qui croient les flics tous morts  qu'on est encore là, qu'on a les crocs, soif de bitume et de vitesse. Que du carbu coule dans nos veines, et du sang sur le visage des pillards qu'on croise. Et surtout que pour la plus grande bande de salopards rien n'est impossible.

Il posait sa main gantée sur la visière de sa casquette de manière à l’abaisser légèrement, saluant l'auditoire.

"Il ne dépend que de nous de suivre la route qui monte et d'éviter celle qui descend."

Ils poussèrent en chœur un cris de motivation, puis se dirigèrent vers leurs véhicules confiants en leurs capacités à envoyer valdinguer tout ce qui s'interposerait. Ironmask montait à bord de son Interceptor, imité par tous les policiers qui prenaient place dans leurs pick-up, motos et Interceptors tous aux couleurs de la Main Force Patrol. Le convoi s’élançait alors  en trombe, les taches dévolues à chacun  inscrites dans leurs habitudes par la force du temps.
avatar
Ironmask
Admin

Messages : 73
Date d'inscription : 18/05/2015

Feuille de personnage
Equipement: Smith et Wesson cal 44.Magnum

Voir le profil de l'utilisateur http://madmaxworld.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nouvelle

Message  Ironmask le Jeu 11 Juin - 1:11

Un lointain rugissement émanait des hauteurs de la désolation, le convoi de six véhicules des MFP à destination de Bartertown était lancé à grande vitesse sur le macadam fissuré. Les émanations lointaines de chaleur donnaient aux véhicules jaunes une apparence de mirage, un mirage fichtrement rapide et de plus en plus bruyant.

Le motard de tête s'appelait John Flinders. Un jeune gars d'a peine vingt ans fraîchement recruté mais qui n'avait jusque là jamais démérité. Il était loin d'avoir l'expérience nécessaire pour patrouiller seul, c'est pourquoi  Keneth Mackintosh, l'autre motard, restait dans sa roue. L'un avait une bonne vue pas encore attaquée par les réverbérations solaires, l'autre avait la jugeote pour prendre les bonnes décisions. A eux deux ils formaient une avant garde qui semblait bien fonctionner pour le moment.

Les motos ralentissaient devant un break arrêté sur le bas coté de la route. Portières ouvertes, on était face à une situation des plus anormale car il n'y avait pas un chat dans le bush aux alentours. Alors que les motards descendaient pour s'approcher de chaque coté des portières du break, Ironmask descendait de son véhicule et faisait quelques pas derrière eux, la main dans la grande poche de son manteau prête à saisir son arme.

Ils étaient presque arrivés en vue de ce qui se trouvait sur les sièges alors que le reste du convois ralentissait derrière. Les lentilles qui couvraient les yeux du masque du chef de la police étaient teintées, bien que le soleil aurait pu le gêner il vérifiait sans problème autour du véhicule si un fil électrique ne dépassait pas , trahissant un mécanisme d'activation a distance. En des années dans la Main Force Patrol il avait déjà vu des voitures piégées mais jamais des raider suffisamment ingénieux pour avoir fabriqué un détonateur radioguidé. Il hochait la tête pour signaler que le jeune John pouvait approcher les sièges. Celui ci surgit sur l'avant du véhicule la matraque à la main et resta sans voix.

Je n'aime pas ce silence, a chaque fois c'est qu'on a un macchabée bien amoché sur les bras. C'est moche pour Flinders qu'il voie çà mais autant l'habituer aux horreurs de la route.


"Un problème John?

"Vous feriez peut être bien de venir voir çà."

Il approchait pour voir un homme éviscéré séchant sur le capot avant. Il avait été tué à l'arme blanche il y a peux de temps, car les mouches n'étaient pas encore si nombreuses que çà. Il portait une chemise et un jean, pas vraiment la tenue du pillard standard. John restait focalisé sur la banquette arrière.

"Regardez"

Le masque métallique et ses grands yeux teintés se penchait en avant.


Un bébé, vivant.

__________________________________________________


Kathrine berçait doucement le nourrisson dans son lange en coton blanc. Les flics autours d'elle restaient abasourdis de voir cette MFP  aussi rude qu'eux -et a qui il ne manquait que de pisser debout- se transformer en maman. Ironmask assistait à la scène légèrement à l'écart puis se tournait vers Meeks.

"C'est incroyable qu'il ai survécu par cette chaleur. Ceux qui ont tué l'homme venaient juste de partir quand on est arrivé. Sa mère doit être avec eux, ils l'ont emmenée pour la violer dans leur repaire.

"Putain d'enfoirés."

Une angoisse profonde prenait subitement Cameron qui posait ses avants bras sur le capot de sa voiture. Il regardait le désert au loin, séparé du bush par une crête.

"C'est la Désolation Meeks. Elle porte bien son nom. Tu as vu les traces? "

"Mackintosh dis que les buissons couchés jusqu’à la crête çà peut être une voiture, oui."

Cameron flottait quelques mètres derrière son propre corps appuyé sur l'Interceptor. Celui ci parlait, il l'entendait distinctement.

"Elle est peut être déjà morte a l'heure qu'il est. On reprend la route."

Bonne décision l'ami. J'aime autant être d'accord avec toi quand tu es trop défoncé aux antalgiques pour m'écouter. Pas le temps de faire un détour, plus assez de Gazoline. Mais comment gérer ce nourrisson jailli des enfers? S'il survit à l'aller retour pour Bartertown je lui trouverais une famille. Pour le moment Kathrine est son unique chance.
avatar
Ironmask
Admin

Messages : 73
Date d'inscription : 18/05/2015

Feuille de personnage
Equipement: Smith et Wesson cal 44.Magnum

Voir le profil de l'utilisateur http://madmaxworld.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nouvelle

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum